Pour leur 2ème rendez-vous, les membres du club de lecteurs ont souhaité vous faire découvrir les livres suivants :


- "Une seconde avant Noël", "L'Arche de Noël" et "Sauver Noël" de Romain Sardou

une seconde avant noel

1851. A Cokecuttle, cité industrielle anglaise, Harold Gui, 9 ans, orphelin, survit péniblement sous les ponts en pratiquant divers petits métiers. Et pourtant...
Harold ne le sait pas encore, mais il est promis à un avenir
merveilleux. Guidé par un génie invisible, il va découvrir un monde peuplé de lutins, d'arbres magiques et de rennes volants. D'extraordinaires aventures l'attendent avant de pouvoir enfin rencontrer sa destinée et devenir ce personnage à la longue barbe blanche, au costume rouge éclatant que nous connaissons tous très bien : le Père Noël...

 


- "La Mémoire des murs" de Tatiana de Rosnay

memoiredesmurs-tatianade-rosnay.jpg

 

L’appartement correspondait pourtant exactement à ce que Pascaline, informaticienne de 40 ans, avait imaginé pour sa nouvelle vie de femme divorcée sans enfants. Un deux-pièces calme et clair donnant sur une rue animée.
Mais à peine installée, elle apprend par une voisine qu’un drame s’y est déroulé quelques années auparavant. Comment vivre dans un lieu marqué par l’horreur ? Comment continuer à dormir dans cette atmosphère oppressante ? Et pourquoi Pascaline est-elle obsédée par cette tragédie ?
Lentement, sûrement, par touches infimes, cette histoire ranime chez elle une ancienne douleur, une fragilité secrète restée longtemps enfouie.
Seule face à la mémoire des murs, elle devra affronter son propre passé.

 


- "Journal de Ma Yan : vie quotidienne d'une écolière chinoise"

journal-de-ma-yan.jpg

Ma Yan est une jeune fille de paysans très pauvres du Nord-Ouest de la Chine. Ses parents font d'immenses sacrifices pour lui permettre d'aller à l'école et de réaliser ses rêves les plus chers : trouver un bon travail pour offrir à ses parents une vie plus digne et ne plus souffrir de la faim.
Ma Yan veut prouver à tous qu'elle est capable d'être la meilleure et elle travaille intensément. Un jour, à son grand désespoir, ses parents n'ont plus les moyens de lui payer l'école : tous ses rêves s'effondrent. Sa mère confie alors son journal à des français de passage dans le village. Un grand élan de solidarité va naître.



- "Mangez le si vous voulez" de Jean Teulé

mangez-le-si-vous-voulez.jpg

Le mardi 16 août 1870, Alain de Monéys, jeune périgourdin, sort du domicile de ses parents pour se rendre à la foire de Hautefaye, le village voisin. C est un jeune homme plaisant, aimable et intelligent. Il compte acheter une génisse pour une voisine indigente et trouver un couvreur pour réparer le toit de la grange d un voisin sans ressources. Il veut également profiter de l occasion pour promouvoir son projet d assainissement des marais de la région.
Il arrive à quatorze heures à l entrée de la foire. Deux heures plus tard, la foule devenue folle l aura lynché, torturé, brûlé vif et même mangé. Comment une telle horreur est-elle possible ? Comment une population paisible (certes angoissée par la guerre contre l Allemagne et sous la menace d une sécheresse exceptionnelle) peut-elle être saisie en quelques minutes par une telle frénésie barbare ?

 

N'hésitez pas à venir réserver ces livres à la médiathèque !


Tag(s) : #mediavalleegorre

Partager cet article

Repost 0